devenez lauréat-e du prochain prix arpea – françois lancoud

Décembre 2019:

Veuillez noter que le règlement du Prix ARPEA est actuellement en phase de révision.

(…) Les prix sont réservés à des travaux traitant d’un ou plusieurs thèmes en lien direct avec les objectifs et les activités de l’ARPEA, notamment:

  • Protection des eaux
  • Protection de l’air
  • Protection des milieux naturels
  • Protection des sols, sites contaminés
  • Gestion des déchets
  • Développement durable.

Les travaux sont évalués selon les critères suivants:

  • Originalité
  • Actualité du sujet
  • Pertinence de l’approche
  • Réponse aux besoins d’un utilisateur
  • Communication
  • Ethique du produit

Les dossiers des candidat-e-s doivent être déposés au plus tard le 15 décembre de l’année en cours à l’adresse suivante:
Dr Zsolt Vecsernyés
hepia
Rue de la Prairie 4
1202 Genève
zsolt.vecsernyes@hesge.ch

Pour plus d’informations:
Règlement du Prix ARPEA – François Lancoud

lauréat-e 2019

Le jury, composé pour cette édition de Zsolt Vecsernyés, responsable du jury, Jean-François Rubin, Güner Sengul Juranville, David Weissbrodt et Dominique Zurcher, a décerné le Prix ARPEA – François Lancoud à:

  • Nicolas Némethy pour son travail de Bachelor en Génie civil effectué à la Haute Ecole du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève, HEPIA-GE, et intitulé « Aménagement des berges du Nant Gibloux. Garantir la sécurité et la diversité écologique des berges ».
  • Loïc Bénet pour son travail de Bachelor en Sciences effectué à la Haute École d’ingénierie  et d’architecture de Fribourg, HEIA-FR, et intitulé « Etude de l’effet des bois flottants bloquant un évacuateur de cure ».
  • Pauline Andrey pour son travail de Master en Sciences et Ingénierie de l’Environnement (SIE) effectué à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, EPFL, et intitulé «Étude de faisabilité d’un processus de biolixiviation pour le recyclage des métaux et terres rares contenus dans les téléphones portables. »
  • Léa Peresson pour son travail de Master en Sciences de l’environnement effectué à l’Université de Genève, UNIGE, et intitulé «La cohabitation entre l’Homme et les requins, problématiques et enjeux. Cas d’étude de la Barbade. »
  • Eve-Marie Deshaye pour son travail de Master en Sciences effectué à l’Université de Lausanne, UNIL, et intitulé « Entre droit et territoire: Pluralisme juridique chez les Algonquins de Barriere Lake ».
  • Alyssa Fischer  pour son travail de Master en Sciences effectué à l’Université de Lausanne, UNIL, et intitulé « Les vers de terre en tant qu’indicateur de la qualité des sols agricoles ».

Publication des synthèses dans l’ARPEAmag en 2020.

lauréat-e 2018

Le jury, composé pour cette édition de Zsolt Vecsernyés, responsable du jury, Güner Sengul Juranville et Dominique Zurcher, a décerné le Prix ARPEA – François Lancoud à:

  • Kevin Gasser pour son travail de Bachelor en Sciences effectué à la Haute École d’ingénierie  et d’architecture de Fribourg, HEIA-FR, et intitulé « Modernisation de la STEP de Champéry ou raccordement à celle de Troistorrents? »
  • Florence Cuttat ex aequo pour son travail de Master en Sciences et Ingénierie de l’Environnement (SIE) effectué à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), et intitulé « Marine transport of plastic fragments from dolly ropes used in demersal fisheries in the North Sea »
  • Amandine Pillonel ex aequo pour son travail de Master of Life Sciences MLS effectué à la HES-SO, et intitulé « Étude de la dispersion et de la migration des truites ».

Publication des synthèses dans l’Arpeamag no 281 / Eté 2019.

lauréat-e 2017

Le jury, composé pour cette édition de Jean-Pierre Jordan, Jonas Margot, Jean-François Rubin, Zsolt Vecsernyés, David Weissbrodt et de Dominique Zurcher, a décerné le Prix ARPEA – François Lancoud à Benoît CONUS pour son travail de bachelor intitulé «Etude hydro-environnementale de la Trême – Projet de revitalisation» , effectué à la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (heia-FR), et à Karim-Alexandre ESSAÏED pour son travail de master intitulé «Development of a New Simple Fluorometric Method for Total N-Nitrosamines Analysis in Water», effectué à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Les lauréats ont présenté leurs travaux lors de l’assemblée générale de l’ARPEA le 27 avril à Möringen. Publication des synthèses dans l’Arpeamag no 277 / Eté 2018.

lauréat-e 2016

Le jury, composé pour cette édition de Carine Chafik, Jean-Pierre Jordan, Jonas Margot et de Dominique Zurcher, a décerné le Prix ARPEA – François Lancoud 2016 à: Karine Gobat pour son travail de bachelor intitulé: « Adaptation des conditions d’écoulement de l’Arve au droit de la passe à poissons rive droite de Vessy – GE » effectué à la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève, hepia.

Cette étude a été présentée par la lauréate lors de l’assemblée générale de l’ARPEA le 28 avril à Posieux, et une synthèse en est publiée dans le Bulletin no 273 / Eté 2017.

lauréat-e 2014

Le jury, composé de Zsolt Vecsernyés, Carine Chafik, Jean-Pierre Jordan et David Weissbrodt, a décerné le Prix ARPEA – François Lancoud 2014 à: Isabel KIEFER pour son projet de Master en Sciences et Ingénierie de l’environnement effectué à l’EPFL et intitulé « Analyse de la variabilité de chlorophylle dans le lac Léman par des techniques de télédétection ». Cette étude est publiée dans le Bulletin no 265 / Eté 2015.

Consulter le résumé

lauréat-e 2013

En 2013, le jury a récompensé, ex aequo, deux lauréats pour leurs thèses de bachelor of science HES-SO en génie civil qui ont été jugées excellentes:

Loïc CHOPARD. Son travail, effectué à l’Ecole d’Ingénieurs et d’Architectes de Fribourg (EIA-FR), s’intitule « Projet de régulation des débits de l’Orbe-Thielle en aval de la ville d’Orbe ».

Jessica-Anastasias CLAUDE. Son travail, effectué à la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (hepia), s’intitule « Gestion des eaux pluviales dans la galerie du Nant d’Avril ».

Nos deux lauréats ont présenté leurs thèses lors de l’Assemblée générale de l’ARPEA le 2 mai 2014 à Orbe. Une synthèse en est publiée dans le Bulletin 262/ Automne 2014.